Le premier jour de ma vie éternelle

 Le premier jour de ma vie éternelle

Auteur : Anne Kurian

Editions Qasar

Roman en lecture confort, 190 pages

Isbn : 978-2-36969-075-7

Prix : 14 euros

Public : grands ados et adultes

***


Quatrième de couverture :

Ayant achevé sa vie terrestre, Marie-Lou parvient au seuil du Paradis. Elle y fait aussitôt les rencontres les plus inattendues, du bon Saint Pierre aux démons menaçants, en passant par les fonctionnaires célestes et la foule bigarrée de la salle d'audience : l'heure de son jugement vient de sonner.

Pendant ce temps, Mélusine, sa petite nièce chérie, assiste à son enterrement.

***


Avant de vous parler de l'histoire de ce roman, je tenais à faire un petit point sur la "lecture confort" citée dans ma présentation ci-dessus. 

Nous avons ici une police de caractères 14 (généralement on retrouve une police 12), ce qui rend la lecture très confortable. Grand merci à la maison d'éditions pour ce "détails" qui change la vie de beaucoup de lecteurs !

Et pendant que j'y suis, je souligne également la qualité du papier. Les pages sont épaisses, douces au toucher. Je n'avais pas connu cette qualité depuis bien longtemps, qu'est-ce que c'est agréable ! De plus, le papier utilisé est issu de forêts gérées durablement (logo PEFC). Que du bonheur !

***


En lisant la quatrième de couverture, je me suis dis que ce serait un roman léger, parfait pour emmener dans les transports en commun.

Et puis j'ai lu les premières lignes de la première page...

J'ai été happée immédiatement par Marie-Lou, vieille dame qui a terminé sa vie terrestre et qui se retrouve au Paradis avec St Pierre, et avec son attachante petite-nièce Mélusine qui assiste à l'enterrement. Impossible de me décrocher de ce livre avant d'arriver à la fin !

Ce roman est drôle, frais mais aussi grave et empli de sagesse. 

Marie-Louise, pardon... Marie-Lou comme elle aime à être appelée, est donc une vieille dame qui est arrivée à la fin de sa vie. Quand "En-Haut" on lui demande son âge, elle répond qu'elle a 17 ans. Et cela ne pose aucun soucis sauf peut-être pour les démons qui font office d'accusateurs de tous les maux dont Marie-Lou s'est rendue coupable pendant sa vie terrestre. 

C'est ainsi que nous allons assister au procès : toute la vie de la vielle dame va être passée au crible avec force détails. Elle a pour avocat son ange gardien qui, de première apparence, n'a pas l'air d'être très efficace. Elle va voir défiler des personnes qu'elle a côtoyé et qui sont décédées avant elle, qui viennent déposer au tribunal. Ce qui va donner au procès de belles réparties. 

Mélusine... fraîche et pétillante jeune femme, petite-nièce de Marie-Lou. Elle était la seule à l'aimer et à l'avoir connue telle qu'elle était au fond d'elle-même. Situation cocasse au cimetière où elle va faire connaissance avec un jeune croque-mort.

Nous passons d'un paragraphe à l'autre en compagnie des deux femmes. Ce qui ne gêne absolument pas la lecture, bien au contraire. C'est ce qui donne ce côté pétillant à l'histoire. L'humour est également très présent. J'ai beaucoup aimé ce petit passage que je vous partage à propos de Marie-Lou, c'est Mélusine qui parle de sa tante : "Elle distribuait des médailles de Notre  Dame des Neiges pour faire de la lutte contre le réchauffement climatique". (Si vous êtes curieux comme moi, vous vous renseignerez sur Notre Dame des Neiges et vous vous apercevrez que la lutte contre le réchauffement climatique n'était qu'un prétexte à Marie-Lou pour distribuer de bon coeur ces médailles, juste pour apporter du bonheur aux gens).

Les émotions de toutes les parties sont excellement travaillées, de sorte que nous arrivons à les ressentir sans aucune difficulté. De même pour toutes les situations rencontrées, les décors, les gens... Nous avons vraiment l'impression d'être de la partie, autant pour le procès que pour l'enterrement. 


Je ne vous en raconte pas plus, au risque de vous dévoiler tout le contenu du livre. Je ne peux que vous encourager à vous le procurer ! Il est bien écrit, le rythme est rondement mené, il y a de l'humour, du suspens et surtout, de l'Amour. C'est un livre "qui fait du bien" et qui fait réfléchir sur le sens de notre vie.  Si je pouvais, je le classerai "d'utilité publique" pour remonter le moral des gens impactés par la crise sanitaire que nous vivons actuellement.


Pour grands ados (à partir de 16/17 ans) et pour adultes. 





Aucun commentaire:

Publier un commentaire